Mohammad Zaza, artiste-peintre syrien

Né à Riyad, en Arabie Saoudite en 1987
Vit et travaille à Istanbul, en Turquie

Mohammad Zaza est né à Riyad de parents syriens. Ayant grandi dans une famille artistique, il a commencé le dessin et la peinture à un âge précoce. Après avoir terminé l’école secondaire en Arabie Saoudite, il a déménagé en Syrie en 2006 pour étudier à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université d’Alep. Il a tenu sa première exposition solo en 2008, et après avoir obtenu son diplôme en 2010, il a été nommé professeur assistant de peinture à l’Université jusqu’en 2012.

Après le début du conflit syrien, il a vécu pendant certaines périodes en Arabie Saoudite, au Liban, en Jordanie et en Egypte, avant de se fixer récemment à Istanbul, en Turquie où il réside depuis les deux dernières années. Cet été, il compte se déplacer vers l’Europe, mais ne prévoit pas de s’y installer en permanence et de mettre un terme à sa vie itinérante. « Une fois que j’ai été pris par la passion du voyage, je ne pouvais plus l’arrêter, c’est devenu une nécessité. Je pense que toute ma vie je vais continuer à me déplacer après quelques années de vie sédentaire, et de travailler et d’être inspiré par des endroits nouveaux. »

L’art de Mohammad Zaza est à l’image de son identité et de sa force d’engagement dans tous les aspects de sa vie. Dans ses œuvres, il se concentre sur le mouvement qui se cache derrière les scènes fixes, en améliorant le sujet afin d’ouvrir de nouveaux champs d’application de la réalité. Parce que ses peintures aspirent à être une fenêtre ouverte sur une autre dimension de la vie, ses formes soulignent l’unité de la source de la pensée, ce qui permet au spectateur d’appréhender avec lui les Origines.

Il redéfinit les idées préconçues de la forme en supprimant le lien entre le contour et la fonction. Alors que tout dans l’univers est maintenu par une force gravitationnelle qui tire son énergie d’un ensemble plus vaste, il défie hardiment ces limites en imaginant ses créations comme des entités amorphes et détachées du contexte. Dans son art, il brise également d’autres limites ‒ celles entre le passé et l’avenir, la lumière et l’obscurité, et même entre nous et les autres. Chacune de ses peintures offre une expérience individuelle pour le spectateur qui découvre dans son art un écho unique et singulier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.